Le boudoir littéraire

Des chroniques littéraires, des partenariats avec les éditeurs.

27 février 2011

L'homme de Kaboul - Cédric Bannel

 

kaboul

Quatrième de couverture :

Quand Oussama Kandar, chef de la brigade criminelle de Kaboul, ancien héros de guerre contre les Russes et les talibans, découvre le cadavre de Wali Wadi, il n’imagine pas déclencher l’une de ces séries de minuscules événements qui se terminent en raz de marée. D'après Oussama, l’homme qui gît au milieu de son magnifique salon, une balle dans la tête, ne peut en aucun cas s’être suicidé, comme l’affirme le ministre de la Sécurité. Profondément intègre, opposé à la corruption qui gangrène son pays, Oussama croit en la justice. Par fidélité à ses principes, il refuse de classer l’affaire. Au contraire, en compagnie de ses fidèles adjoints, il s’acharne à remonter les pistes, à exhumer les vérités travesties. Dès lors, il est l’homme à abattre. Une aide inespérée lui vient d’un étrange personnage, mollah Bakir, un taliban sorti d’Oxford sans doute plus dangereux qu’il n’en a l’air.

À l’autre bout du monde, en Suisse, le jeune Nick, analyste dans les services secrets, est lancé sur la piste d’un fugitif, dirigeant d’une entreprise très opaque aux ramifications internationales. L’homme s’est volatilisé avec un rapport secret qui paraît affoler plusieurs gouvernements. Quand il comprend que son organisation assassine des innocents dans sa quête désespérée pour retrouver le fugitif, Nick se révolte. Il découvre les sanglantes tentatives d’élimination dont a été victime, à Kaboul, un certain commissaire Oussama Kandar.

Oussama l’Afghan, Nick le Suisse et Bakir le mollah : ce trio improbable se retrouve dans les hautes montagnes d’Afghanistan, en des lieux sauvages contrôlés par des hommes qui tuent au nom de Dieu. Là se terre sans doute l’homme qui connaît la vérité. Là est caché le rapport recherché par tous. Mais choisiront-ils de révéler au monde ce qu’ils apprendront ? Ou accepteront-ils de se taire au nom d’intérêts supérieurs ?

Mon avis :

Et un auteur de plus que je vais suivre ! En 400 pages, Cédric Bannel nous entraîne dans un thriller très bien ficelé, mais pas que. C'est une vraie recherche de l'auteur sur l'Afghanistan actuel qui lui a permis de nous transmettre un contexte qui m'a convaincu. D'autant plus qu'à la fin de l'ouvrage, les ouvrages et les noms cités nous montrent un travail documentaire certain.

Oussama Kandar est commandant à la brigade criminelle de Kaboul. Ce personnage m'a été très sympathique par personnalité ni totalement blanche, ni totalement noire. En homme de justice, il refuse de se laisser corrompre et intimidé. Et il concilie cela avec une ferveur religieuse importante, fait crucial puisque c'est quelque chose que nous avons du mal à concevoir, nous, occidentaux.
Sa femme, Malalaï, est le personnage qui représente la lutte des femmes contre un régime masculin. Et on se rend compte que, même si les taliban ne sont plus officiellement au pouvoir, leur situation est toujours aussi compliquée : burka, lapidation, viol collectif en guise de "punition", etc.

Ce récit, dans sa partie thriller pur, reflète les corruptions politiques, tant interne au pays qu'au niveau des hautes sphères mondiales. L'ambiance autour du thriller reflète le paysage d'un état et d'une culture traditionnelle : les formules de politesse à rallonge, les histoires d'interprétation du Coran parfois farfelues qui amènent à des tragédies, les trahison et pots-de-vin, etc.

J'ai donc beaucoup aimé cette lecture, puisque j'en attendais justement ce contexte politique et culturel. Le côté thriller étant de même très prenant, sans temps mort. Un livre qui devraient plaire aux amateurs de policier, thriller mêlant la géopolitique internationale.

Remerciements :

Je remercie l'équipe de Canalblog et les éditions Robert Laffont pour cette expérience inédite pour moi, de lire un livre en avant-première ! Très sympa, surtout quand le livre est à la hauteur !

canalblog

ROBERTLAFFONT

Posté par marylinm à 21:17 - Thriller/Policier - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    Mince j'aurais du accepter de le recevoir aussi ! J'ai hésité mais j'avais tellement de lecture en cours... Dommage !

    Posté par Hathaway, 28 février 2011 à 16:23
  • Il 'ma l'air pas mal du tout ce livre, très belle critique, merci !
    Bonne journée

    Posté par Céline72, 01 mars 2011 à 10:43
  • Je l'ai lu et je suis tout à fait d'accord avec toi. J'avoue que j'ai eu un peu peur de me retrouver dans un roman d'espionnage mais j'ai suivi cette enquête avec beaucoup de plaisir et le récit de la partie afghane m'a littéralement captivée. Je l'ai lu pratiquement d'une traite.

    Posté par Ikebukuro, 01 mars 2011 à 19:55

Poster un commentaire