Le boudoir littéraire

Des chroniques littéraires, des partenariats avec les éditeurs.

06 novembre 2010

Le liseur - Bernhard Schlink

le_liseur

Quatrième de couverture :

A quinze ans, Michaël fait par hasard la connaissance, en rentrant du lycée, d'une femme de trente-cinq ans dont il devient l'amant. Pendant six mois, il la rejoint chez elle tous les jours, et l'un de leurs rites consiste à ce qu'il lui fasse la lecture à haute voix. Cette Hanna reste mystérieuse et imprévisible, elle disparaît du jour au lendemain. Sept ans plus tard, Michaël assiste, dans le cadre de des études de droit, au procès de cinq criminelles et reconnaît Hanna parmi elles. Accablée par ses coaccusées, elle se défend mal et est condamnée à la détention à perpétuité. Mais, sans lui parler, Michaël comprend soudain l'insoupçonnable secret qui, sans innocenter cette femme, éclaire sa destinée, et aussi cet étrange premier amour dont il ne se remettra jamais. Il la revoit une fois, bien des années plus tard. Il se met alors, pour comprendre, à écrire leur histoire, et son histoire à lui, dont il dit : "Comment pourrait-ce être un réconfort, que mon amour pour Hanna soit en quelque sorte le destin de ma génération que j'aurais moins bien su camoufler que les autres ?

Mon avis :

Je viens de terminer ce petit livre sans prétention, mais qui livre beaucoup de choses.
Dans un premier temps, c'est une histoire d'amour insolite, presque banale, d'un adolescent qui s'énamourache d'une femme plus âgée que lui. La lectrice que je suis a rapidement éprouvé un malaise face à cette relation : Hanna est plutôt froide avec Michaël qui lui, l'idolâtre. Puis sa disparition qui laisse le jeune homme désemparé. La première impression que j'ai eu est un peu d'antipathie pour Hanna.
Ensuite, lorsqu'elle disparaît et que Michaël la retrouve sept ans plus tard lors de son procès d'ancienne gardienne en camp de concentration, une autre problématique s'ouvre. Evidemment, au début l'antipathie est à son comble puique tout ce qui se rattache au nazisme nous écoeure en majorité. Puis le discours du narrateur nous amène à nuancer grandement cette première impression. En effet, comme elle le dit deux fois au juge le plus sincèrement et dramatiquement possible "Mais qu'est-ce que vous auriez fait ?". Pour moi, ça a été une réelle question personnelle : qu'est-ce que j'aurais fait si j'avais vécu à la Seconde guerre mondiale ? Aurais-je été résistante ou collabo ? Est-ce qu'on peut vraiment savoir ? Quelque part, c'est une réflexion qui fait peur, car bien sûr qu'on voudrait être du bon côté mais...
Michaël, quand il apprend de quoi l'on accuse Hanna, la femme qu'il a tenté d'oublier durant ces années sans nouvelles, est désemparé car il culpabilise d'avoir aimé une femme qui a envoyé des dizaines d'autres femmes vers la mort.
J'ai apprécié l'importante réflexion sur les bourreaux nazis et d'ailleurs les bourreaux en général. Pourquoi exécutent-ils des gens. Et la réponse m'a fait peur car l'auteur parle d'indifférence. Et effecitvement, dans nos sociétés, ce n'est pas contre la haine qu'il faut lutter mais contre l'indifférence, qui est plus grave car on peut laisser tuer des personnes sans que cela nous touche, du bon ou du mauvais côté.

Sur fond de livre mêlant amour et guerre, c'est une vraie réflexion sur les relations entre les individus, entre les générations ; mais aussi les relations de cause à effet : comment en arrive-t-on à certains agissements ?
Donc un livre qui m'a beaucoup plu et que je recommande.

Posté par marylinm à 18:27 - Contemporain étranger - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

  • On me l'a offert, ainsi que le DVD. Malheureusement je n'ai toujours pas eu le temps ou l'envi de découvrir cette histoire.
    Ta réflexion me pousse à la lecture.

    Posté par Cendre, 06 novembre 2010 à 18:49
  • Un livre que j'ai bien aimé aussi, mais je n'ai pas eu de sympathie pour Hanna, elle m'a semblé un peu fade

    Posté par latite06, 07 novembre 2010 à 12:02
  • Je l'avais noté dans ma wishlist il y a quelques temps. Vu ce que tu en dis, je pense qu'il devrait beaucoup me plaire.

    Posté par 100choses, 08 novembre 2010 à 21:07
  • Il est sur ma lal également !

    Posté par Grimmy, 04 décembre 2010 à 14:49
  • Je l'ai acheté aujourd'hui ca sera ma prochaine lecture depuis le temps que j'attends^^

    Posté par benebooksblog, 22 décembre 2014 à 18:42

Poster un commentaire