Le boudoir littéraire

Des chroniques littéraires, des partenariats avec les éditeurs.

23 octobre 2010

La théorie des six - Jacques Expert

9782253128700_G

Quatrième de couverture :

Selon la "théorie des six", énoncée en 1929 par le Hongrois Frigyes Karinthy, tout individu sur terre peut être relié à n'importe quel autre par une chaîne de connaissances ne comptant pas plus de cinq intermédiaires. Ainsi, chacun de nous est à six poignées de main de n'importe quel habitant du fin fond de la Mongolie-Extérieure. Cet auteur ne s'attendait certainement pas à ce que sa théorie devienne un jour le mode opératoire d'un tueur en série. Julien Dussart lance pourtant ce défi à la police: il annonce qu'il a décidé de tuer "quelqu'un" et que la seule façon de l'arrêter consiste à comprendre sa logique. Qui sera la sixième cible? La réponse à cette énigme permettrait au commissaire divisionnaire Sophie Pont de sauver les cinq premières victimes. Enfin... quatre. Le premier cadavre est retrouvé, le jeu peut commencer...

Mon avis :

Après avoir été agréablement intriguée par le titre de ce livre, puis après avoir lu quelques critiques mitigées sur son compte, c'est avec un mélange d'envie et de retenue que j'en ai engagé la lecture.
Tout d'abord, j'ai été surprise par les choix de l'auteur concernant les points essentiels d'un thriller à savoir les flics chargés de l'enquête et le tueur lui-même. Car c'est réellement là que se centralise l'histoire : sur ces choix qui font que ce livre est différent des autres. Ainsi, le narrateur est le meurtrier, qui se livre sans tabous. Je pense que Jacques Expert a voulu mettre en exergue le côté psychologique : Julien Dussart est un homme seul, attaché à une seule personne ; sa mère. Il est transparent aux yeux de tous et ne souhaite qu'une chose : être sur le devant de la scène. Le plus troublant ? Il est tellement banal qu'il se rend très vite sympathique mais se fait oublier aussi rapidement. Son personnage m'a fasciné et effrayé.
Le deuxième personnage du livre est Sophie Pont, le commissaire qui sera chargée de l'enquête. Elle représente tout ce qu'il y a de mauvais et de méprisable chez un flic : elle devient très vite antipathique au lecteur ; ce fut mon cas. Elle méprise tout ce qui est au-dessous d'elle socialement parlant, et notamment sa secrétaire, Rachel.

Pour conclure, ce court thriller (moins de 250 pages) est intéressant en cela qu'il inverse les tendances du genre. Centré sur le tueur et sa psychologie, plutôt que sur celle du flic chargé de l'enquête. J'ai beaucoup aimé ce parti pris osé et troublant.


>>> Ce livre a été lu dans le cadre d'un partenariat et d'une Lecture Commune avec quelques membres du site Livraddict. Nous avons choisi de répondre à quelques questions sur le livre :

- Quand avez vous commencé à comprendre l'intrigue ? (Lisalor)
Finalement très vite, dès les premières pages. D'autant plus que c'est un livre très court alors le premier chapitre est d'une importance capitale.

- Qu'est-ce qui vous a le plus dérangé/perturbé dans cette lecture ? (Fée-tish)
C'est le détachement avec lequel le tueur raconte ses crimes mis en parallèle avec la non compétence évidente de la police chargée de l'enquête. Le lecteur n'a aucun réel point d'attache sympathique.

- Qu'est ce qui, au fil du livre, vous a donné l'envie de continuer à le lire page après page? (Hylyirio)
C'est justement le paradoxe qui rend ce petit livre atypique et qui change les intentions habituelles d'un thriller. J'avais réellement envie de savoir qui serait la victime finale, l'apothéose.

- Quelle est votre opinion sur le personnage de Julien Dussart ? (Lise)
Je me suis sentie comme un criminologue qui étudie un tueur en série devant Julien Dussart. J'ai lu quelques histoires du livre "Le livre noir des serial killers" de Stéphane Bourgoin dans lequel des tueurs en série expliquent leurs crimes. Et ils le font avec un tel naturel que l'on sent que cela fait partie d'eux, que c'est le moteur qui les fait avancer.
Julien Dussart m'a paru être un homme-enfant, un peu naïf donc sans tabous. Je trouve que c'est un personnage très intéressant et bien construit par Jacques Expert.

- Que pensez-vous du personnage de Sophie Pont ? (Lecturevvv)
Alors là c'est LE personnage antipathique de l'histoire, le point noir, alors qu'elle devrait être le moteur. Elle représente une autorité supérieure frustrée, qui se rend compte que sa propre secrétaire qu'elle exècre se révèle plus subtile et maligne qu'elle. C'est une femme imbue d'elle-même et en même temps mal dans sa peau. Finalement, vaut-elle mieux que le tueur qu'elle poursuit ?

- Vous avez craqué? Vous avez tenté de jouer à la théorie des six? Racontez! (Soundandfury)
Curieusement non ! Ca doit demander un sacré travail de fourmi, comme de créer son arbre généalogique !!


Remerciements : je remercie sincèrement Livraddict et Le Livre de Poche pour cette découverte. Une lecture qui m'a surprise et qui m'a réellement plu.

D'autres critiques :

- Chez Hylyirio

- Chez Erato

- Chez Soudandfury

Posté par marylinm à 10:04 - Thriller/Policier - Permalien [#]
Tags : , ,